17 octobre 1961 : Le KB se souvient

Samedi 17 octobre 2020, une cĂ©rĂ©monie d’hommage aux victimes est organisĂ©e au square Walt Disney (avenue Charles Gide)

Octobre 1961, le conflit algĂ©rien dure depuis maintenant sept annĂ©es. Le principe de l’indĂ©pendance semble acquis et les nĂ©gociations de paix entre les parties sont entamĂ©es depuis le mois de mai. C’est dans ce contexte que le 17, environ 30 000 AlgĂ©riens vivant en rĂ©gion parisienne manifestent Ă  Paris pacifiquement.

Dans ce climat tendu de la Ve RĂ©publique naissante, le pouvoir en place souhaite interdire la manifestation et donne son aval au prĂ©fet de police, Maurice Papon, pour restreindre cette marche. C’est alors que la rĂ©action des forces de l’ordre (10 000 policiers, CRS et gendarmes mobiles) devient disproportionnĂ©e. Arrestations, insultes, sĂ©vices corporels, 
 11 538 personnes sont arrĂȘtĂ©es au cours de cette nuit. Mais la violence ne s’arrĂȘte pas Ă  cette rĂ©pression. Officiellement, le 17 octobre 1961, 3 AlgĂ©riens furent retrouvĂ©s morts et 64 blessĂ©s. Le gouvernement d’alors chercha Ă  minimiser l’action des forces de l’ordre au cours de cette nuit. Les travaux d’historiens ont identifiĂ© que le nombre des victimes fut largement sous-estimĂ©. 300 morts et 400 disparus seraient Ă  dĂ©nombrer au cours de la nuit du 17 octobre 1961.

Une nuit sanglante, Ɠuvre du pouvoir politique et qui ne fut reconnue qu’en 2012 sous la prĂ©sidence de François Hollande.

59 ans aprĂšs les faits, la municipalitĂ© souhaite qu’un hommage soit rendu aux victimes de la rĂ©pression de la manifestation du 17 octobre 1961.

Ainsi, elle invite l’ensemble des Kremlinois Ă  une cĂ©rĂ©monie d’hommage aux victimes au square Walt Disney (avenue Charles Gide, en contrebas du collĂšge Jean Perrin) Ă  10h30, samedi 17 octobre 2020.

La municipalité
Les délibérations du conseil municipal
Tribunes d'expression

Le kiosque