Accueil de 51 réfugiés au gymnase Ducasse

Le gymnase Jacques Ducasse a été réquisitionné pour accueillir temporairement 51 migrants évacués du camp d’Aubervilliers.

Au Kremlin-Bicêtre, la solidarité ne prend pas de vacances ! Depuis le 29 juillet, 51 migrants sont en effet hébergés au gymnase Jacques Ducasse, après l’évacuation le matin même du campement géant d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), qui regroupait plus de 2 000 personnes dans des conditions très précaires. 180 d’entre elles ont été conduites dans le Val-de-Marne.

Tout comme les communes d’Arcueil, de Nogent-sur-Marne et d’Alfortville, la mairie du Kremlin-Bicêtre a répondu favorablement à la demande de réquisition du gymnase par la préfecture pour recevoir ces réfugiés et ces demandeurs d’asile venus d’Afrique sub-saharienne et du Moyen-Orient. « En acceptant d’accueillir ces personnes, la ville prend sa part de solidarité et d’humanité pour qu’elles soient accompagnées par l’État et mises à l’abri », précise le maire, Jean-Luc Laurent. 

Missionnée par l’Etat, l’association Altéralia prend en charge l’organisation et le fonctionnement quotidien de cet hébergement particulier dans le gymnase de la ville, notamment le couchage, le ravitaillement et les conditions de vie des réfugiés. Des travailleurs sociaux et une infirmière sont présents pour répondre à leurs besoins. Un couvre-feu s’applique de 23h à 7h.

Même si la ville n’a pas la responsabilité de l’organisation de cet accueil, les élus chargés des solidarités et de la santé assurent le suivi régulier avec les services municipaux, qui sont en contact avec la préfecture et les interlocuteurs locaux. Cinq élus se sont d’ailleurs immédiatement rendus sur les lieux le lendemain de leur arrivée afin de se rendre compte de la situation et de parer à toute difficulté.

Action sociale

Le kiosque