La Ville célèbre le centenaire de l’Armistice

Pour célébrer les 100 ans de la fin de la guerre 1914-1918 et rendre hommage à nos poilus, la Municipalité propose un programme ponctué d'événements qui s'adressent autant aux passionnés qu’aux curieux de tous âges.

Le 11 novembre 1918, la signature de l’Armistice acte la fin de la Première Guerre mondiale et la défaite des Allemands. En cette année de centenaire, la Ville du Kremlin-Bicêtre organise un événement mémoriel intergénérationnel aux multiples facettes afin de sensibiliser un large public au devoir de mémoire.

VENDREDI 9 NOVEMBRE 2018

Exposition "1918 : Jours de guerre"

Exposition - inauguration à 18h30 - médiathèque l’Echo

Organisée  par la Ville, l’exposition «1918 : Jours de guerre» regroupe des images d’archives et des fonds documentaires sur le thème de la vie quotidienne des jours de guerre en France et au Kremlin-Bicêtre (Collection Jean-Pierre Amiet, ECPAD et collections personnelles). L’inauguration de l’exposition s’accompagnera  de lectures de textes issus des ateliers d’écriture entamés par les enfants des écoles avec Patrick Goujon, auteur Kremlinois. L’exposition sera visible du 6 au 22 novembre dans le hall de l’Echo. Crédit photo : ECPAD.

Art plastique - à 19h - médiathèque l’Echo

Installation plastique « Mises à feu » de Catherine Videlaine. Objet désuet par excellence, l’allumette nous rend compte dans cette installation du prix du sacrifice de vies humaines manipulées. Les allumettes toutes identiques deviennent des bataillons d’individus ayant perdu leur personnalité. Des valises-musées accompagnent ce champ de bataille nomade. 

Musique - à 19h30 - médiathèque l’Echo

Concert de la Compagnie kremlinoise Nag’Airs, cabaret-chansons de la Grande Guerre: des chants authentiques faisant partager au public les espoirs, les angoisses et la révolte de l’époque avec chant et accordéon.

Documentaire - à 20h30 - médiathèque l’Echo

Pour le reprise des Causeries du Kremlin-Bicêtre, la ville propose la projection de « Rendez-vous au monument aux morts » de Jacquie Chavance avec l’aimable autorisation du CNRS Images. Ils sont si nombreux, parfois communs et souvent d’une symbolique d’un autre temps, que l’on finit par ne plus les voir... et pourtant les monuments aux morts de la guerre de 14-18 sont forts de sens. Ce documentaire reprend, sur un siècle d’existence, l’histoire commune de ces monuments et du rituel du 11 novembre qui les met en lumière. La projection sera suivie d’un moment de discussion en présence de l’auteur.

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2018

Littérature Tous mobilisés

Littérature - à 15h - médiathèque l’Echo

La conférence vivante "Tous mobilisés ! L’effort de guerre au théâtre" nous transporte à l’heure de la mobilisation générale des Françaises et des Français, appelés à servir leur pays. Cet élan patriotique est incarné sur scène par le collectif L’Enjeu a des Ailes. Poèmes dramatiques, chansons et témoignages offrent à tous les publics une plongée décalée dans le théâtre de ces années de guerre.

Art urbain - à 15h30 - rue Étienne Dolet

La Ville poursuit sa démarche de développement de l’art urbain avec une oeuvre qui va être réalisée en hommage aux victimes de la première guerre mondiale et plus précisément à Lazare Ponticelli, figure historique du Kremlin-Bicêtre. Né en Italie en 1897 et arrivé en France à l’âge de 9 ans, Lazare Ponticelli s’est engagé dans la légion étrangère dès 1914 pour défendre son pays d’adoption. Dernier poilu français de la Première Guerre mondiale, il vécut au Kremlin-Bicêtre de 1936 jusqu’à son décès en 2008. Les artistes Tore et Nebay réaliseront in situ une oeuvre inédite en son hommage. Pour suivre de plus près cette performance originale, rendez-vous au numéro 10 de la rue Etienne-Dolet à partir du lundi 5 novembre. Un atelier participatif proposera aux enfants de s’essayer au street-art lors de l’inauguration.

Littérature - à 17h - médiathèque l’Echo

Rencontre littéraire animée par Jérôme Déjean avec deux grands auteurs, Hédi Kaddour et Jean Rouaud, ayant tous deux écrit sur la guerre 14-18. Lauréats de prix prestigieux, dont le Goncourt, ils viendront évoquer "Les Champs d’honneur" pour Jean Rouaud et "Waltenberg" pour Hédi Kaddour, l’occasion de comprendre comment cette période a pu influencer leur rapport à l’écriture. 

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018

Cérémonie du 11 novembre

Cérémonie - à 11h15 - place des Combattants

La commémoration officielle du Centenaire de l’Armistice, organisée avec l’Union Française des Anciens Combattants (UFAC-KB), se tiendra au monument aux morts, œuvre de René Marelle récemment restaurée. Cette commémoration sera suivie d’un vin d’honneur dans les salons de l’Hôtel de ville et d’un moment de recueillement autour du vitrail commémoratif de la Grande Guerre. Des documents d’archives sur Lazare Ponticelli, dernier poilu, seront exposés à cette occasion.

ART URBAIN : Hommage « street-art » à Lazare Ponticelli.  La Ville poursuit sa démarche de développement de l’art urbain avec une oeuvre qui va être réalisée en hommage aux victimes de la première guerre mondiale et plus précisément à Lazare Ponticelli, figure historique du Kremlin-Bicêtre. Né en Italie en 1897 et arrivé en France à l’âge de 9 ans, Lazare Ponticelli s’est engagé dans la légion étrangère dès 1914 pour défendre son pays d’adoption. Dernier poilu français de la Première Guerre mondiale, il vécut au Kremlin-Bicêtre de 1936 jusqu’à son décès en 2008. Un artiste de street-art réalisera in situ une oeuvre inédite en son hommage. Pour suivre de plus près cette performance originale, rendez-vous au numéro 10 de la rue Etienne-Dolet durant la première quinzaine de novembre.

Culture
Les rendez-vous culturels
La médiathèque l'Echo
Le Conservatoire à rayonnement intercommunal du Val de Bièvre
L'Espace Culturel André-Malraux

Le kiosque