L'asso d'avril 2017 : Centre Enfant du Monde

Pour ce mois d’avril, nous rencontrons Dominique Habiyaremye, directeur de Centre Enfant du Monde - Croix-Rouge française du Kremlin-BicĂȘtre et Charlotte Dufranc de l’association Captive, intervenante auprĂšs de Centre Enfants du Monde.

  • En quoi consiste Centre Enfant du monde ?

Dominique Habiyaremye : Centre Enfant du Monde du Kremlin-BicĂȘtre accueille des mineurs isolĂ©s de nationalitĂ© Ă©trangĂšre. Nous les prenons en charge Ă  diffĂ©rents niveaux : soins mĂ©dicaux, suivi psychologique, hĂ©bergement et aide Ă  l’insertion. Des cours de langue et de culture française leur sont donnĂ©s. Ils visent Ă  les sensibiliser Ă  des notions comme la citoyennetĂ©, l’hygiĂšne, les rĂšgles et les lois en France afin de faciliter leur intĂ©gration en tant qu’individus autonomes.

  • Depuis quand cette structure est prĂ©sente au Kremlin-BicĂȘtre ?

DH : Centre Enfant du Monde a ouvert ses portes au KB en 2002. Nous sommes installĂ©s depuis nos dĂ©buts place Victor Hugo. Depuis 2010, nous sommes rattachĂ©s Ă  la Croix rouge française. En 2015, les objectifs de la structure ont Ă©voluĂ© car en plus de l’accueil d’urgence des mineurs, nous nous chargeons Ă©galement d’une mission d’accueil et d’insertion.

  • Pouvez-vous nous expliquer plus prĂ©cisĂ©ment ces deux missions ?

DH : Il s’agit de deux missions bien distinctes avec des animateurs dĂ©diĂ©s. Le service d’accueil d’urgence permet d’accompagner 20 jeunes qui viennent d’arriver en France et qui, pour la plupart, ne connaissent pas notre culture et sont trĂšs vulnĂ©rables. Ils sont accueillis dans le centre pour des sĂ©jours courts, moyens ou longs. Cela constitue une Ă©tape dans leur prise en charge et permet de faire le point sur leur situation et d’envisager un projet Ă  venir. Ils sont accompagnĂ©s par les Ă©quipes du centre pour Ă©laborer ce projet mais aussi dans le quotidien sur le plan mĂ©dical, Ă©ducatif et psychologique. L’objectif est l’autonomisation de ces jeunes qui sont souvent en grande dĂ©tresse Ă  leur arrivĂ©e.

  • Quelle est la diffĂ©rence avec la mission d’accueil et d’insertion du centre ?

DH : Le service d’accueil insertion permet lui d’accompagner les mineurs ayant un projet scolaire ou professionnel identifiĂ©, rĂ©aliste et rĂ©alisable. Ce sont 20 garçons et filles de 13 Ă  17 ans qui sont accueillis en semi autonomie dans des appartements dĂ©diĂ©s. Ce dispositif permet d’offrir Ă  ces jeunes des conditions de vie dĂ©centes et de favoriser leur intĂ©gration dans la sociĂ©tĂ© française avec pour objectif l’insertion professionnelle.

  • Vous avez des liens forts avec la municipalitĂ©. Pouvez-vous nous en dire plus ?

DH : Oui tout Ă  fait. Nous avons une convention annuelle avec la ville. Ce lien est trĂšs important Ă  nos yeux. Depuis plusieurs annĂ©es, nous travaillons avec le Centre social Germaine Tillion. Cela permet d’organiser des activitĂ©s pour les jeunes et des temps de rencontre avec les habitants du Kremlin-BicĂȘtre. Notre atelier cuisine est une illustration de cette collaboration. Toutes les semaines les jeunes, aidĂ©s de bĂ©nĂ©voles, viennent cuisiner au Centre social. Un repas trĂšs convivial a lieu les vendredis midis avec l’équipe du Centre social, des invitĂ©s extĂ©rieurs et bien Ă©videmment les jeunes cuisiniers. Nous avons de nombreux autres projets Ă  venir avec le Centre social mais aussi le Club Lacroix et le lycĂ©e Darius Milhaud.

  • Le 28 avril, vous organisez une projection d’un film rĂ©alisĂ© dans le cadre d’un projet socio-culturel. Quel est ce projet ?

DH : Nous proposons de nombreux ateliers aux jeunes du centre pour les sortir de leur quotidien. Les activitĂ©s artistiques leur permettent un moyen d’expression diffĂ©rent et parfois salvateur. C’est le cas du projet que nous avons montĂ© avec l’association Captive dont Charlotte va vous parler et qui a Ă©tĂ© soutenu financiĂšrement par la municipalitĂ© par le biais d’une subvention au projet.

Projet de Captive avec Centre Enfant du Monde

Charlotte Dufranc : Captive est une association composĂ©e de professionnels de l’image. Nous avions dĂ©jĂ  collaborĂ© avec Centre Enfant du Monde il y a quelques annĂ©es. Depuis 2015, nous travaillons sur «Ces jours qui nous attendent». C’est un projet ambitieux mĂȘlant rĂ©cit de vie, partage et initiation aux techniques du cinĂ©ma d’animation pour les mineurs rĂ©sidant au Centre Enfant du Monde. Ce travail a permis aux jeunes de mettre de la distance par rapport Ă  leur histoire et de parfois en rigoler. Nous prĂ©sentons ce projet le vendredi 28 avril Ă  19h Ă  l’espace AndrĂ© MaignĂ©. Cette projection est ouverte Ă  tous et sera suivie de discussions avec les jeunes qui ont participĂ© Ă  la rĂ©alisation du film.

Infos pratiques :
Projection du film “Ces jours qui nous attendent” rĂ©alisĂ© par l’association Captive avec les jeunes du Centre Enfant du Monde le vendredi 28 avril Ă  l’espace AndrĂ© MaignĂ© Ă  19H. Ouvert Ă  tous.

Centre Enfant du Monde
Contact : Dominique HABIYAREMYE
Téléphone : 01 43 90 47 70

Vie associative
Maison de la Citoyenneté et de la Vie Associative (MCVA)
Annuaire des associations
La fĂȘte de la ville

Le kiosque