L'asso de mai 2017 : Stop à l'alcool

Pour ce mois de mai, nous rencontrons Yves Daubannay président de l’association Stop à l’alcool.

  • Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste Stop à l’alcool ?

Stop à l’alcool est une association que nous avons créée en 2010 à Bagneux. C’est un réseau d’entraide pour les personnes atteintes de la maladie alcoolique. J’utilise volontairement ces mots car l’alcoolisme est une véritable maladie dont il est très difficile de guérir. L’abstinence est la seule solution. Notre action va donc dans ce sens : accompagner les personnes qui ont envie d’en finir avec cette addiction qui peut conduire à perdre complètement le fil de sa vie.

  • Pourquoi vous investir personnellement dans cette association ?

Comme dans toutes les associations d’aide en lien avec l’alcool, les membres sont des anciens alcooliques. Je suis moi-même abstinent depuis 12 ans. Je connais parfaitement les problématiques de l’alcoolisme pour en avoir énormément souffert et avoir mis ma vie en danger. C’est grâce à l’aide d’une association que j’ai réussi à me sortir de mon addiction. A moi aujourd’hui de mettre cette expérience au service des personnes en difficulté. Je sais à quel point il est compliqué de s’en sortir seul et le fait d’aider les autres est aussi une thérapie.

  • Quel est votre lien avec le secteur médical ?

Notre action est thérapeutique mais nous ne sommes pas des thérapeutes. Nous insistons sur l’importance de la collaboration avec le corps médical que nous ne pouvons bien évidemment pas substituer. Être suivi par un médecin et par une association telle que la nôtre est sans aucun doute le meilleur moyen de se soigner. D’ailleurs, certains malades nous sont adressés par les médecins.

  • Vous intervenez directement dans des hôpitaux ?

En effet. Nous tenons des permanences dans trois hôpitaux de l’AP-HP : Béclère à Clamart, Paul Brousse à Villejuif et Bicêtre. Nous intervenons aussi dans la formation des internes à la faculté de médecine Paris Sud au Kremlin-Bicêtre. Enfin nous participons pour la 4e année consécutive ce samedi 20 mai à la journée portes ouvertes de l’AP-HP à Bicêtre et Paul Brousse. Cela montre l’importance et la reconnaissance de notre travail au sein du corps médical.

  • En quoi consistent les permanences que vous tenez au Kremlin-Bicêtre ?

Nous tenons une permanence tous les derniers samedis du mois à 14h à la Maison de la citoyenneté et de la vie associative. Il s’agit de réunions conviviales et très interactives qui permettent d’écouter et d’échanger sur l’alcool mais également de passer un moment sympathique. Pour les personnes qui souhaitent de la confidentialité, nous proposons également des entretiens individualisés. Nous réunissons des personnes de tout âge et de tout horizon. Nous ne jugeons personne. Il ne faut surtout pas hésiter à visiter notre site internet et nous contacter (voir contact ci-dessous) car nous pouvons réellement aider.

  • Quel est votre lien avec la ville du Kremlin-Bicêtre ?

Notre histoire avec le KB commence en 2013. Depuis cette date, la ville nous met à disposition la MCVA pour nos permanences et nous aide financièrement avec une subvention de fonctionnement. Nous nous mobilisons également pour promouvoir notre association lors des manifestations organisées par la municipalité comme la fête de la ville ou le vide grenier associatif qui se déroulera cette année le samedi 17 juin. Par ailleurs, nous travaillons avec le Centre communal d’action sociale pour organiser une rencontre sur les addictions avec plusieurs conférences/débats. Nous espérons monter ce projet d’ici la fin de l’année.

Stop à l’alcool
Contact : Yves Daubannay
Site internet : www.stop-alcool.fr/
Email : stop.alcool@sfr.fr
Page Facebook : www.facebook.com/AssociationStopALalcool
Téléphone : voir site internet

Vie associative
Maison de la Citoyenneté et de la Vie Associative (MCVA)
Annuaire des associations
La fête de la ville

Le kiosque