L'association du mois de mars : Societat Valentinas

Pour ce mois de mars, nous rencontrons Arianna F. Grossocordón de la compagnie de théùtre Societat Valentinas.

couple qui danse 

  • Pouvez-vous nous prĂ©senter votre compagnie Societat Valentinas ?

J’ai crĂ©Ă© Societat Valentinas en 2018, c’est donc une toute jeune compagnie de thĂ©Ăątre. Il s’agit d’un projet artistique solo mais avec l’idĂ©e de faire appel Ă  d’autres artistes en fonction des projets. J’ai montĂ© ma structure au Kremlin-BicĂȘtre tout simplement car je suis Kremlinoise. Ma volontĂ© est d’inscrire ma compagnie dans la ville et de travailler avec les habitants. Ma premiĂšre dĂ©marche a donc Ă©tĂ© de pousser les portes de la MCVA. Cette structure municipale m’a apportĂ©e une aide prĂ©cieuse.

  • Quel est votre parcours ?

J’ai une formation de thĂ©Ăątre physique et de mime corporel. C’est une base trĂšs riche pour mon travail mĂȘme si aujourd’hui j’essaye de me dĂ©tacher le plus possible du mime traditionnel popularisĂ© par Marcel Marceau. Je m’intĂ©resse Ă©galement Ă©normĂ©ment aux outils numĂ©riques dans la crĂ©ation thĂ©Ăątrale et notamment ce que cela peut apporter Ă  la narration. En parallĂšle de ma compagnie, je donne des cours de thĂ©Ăątre et j’interviens pour de nombreuses autres compagnies.

  • Votre premiĂšre crĂ©ation est un spectacle au format original. Pouvez-vous la prĂ©senter ?

La premiĂšre crĂ©ation de la compagnie, “LOVE. pas Ă  deux”, est une piĂšce courte et inattendue dont je signe la mise en scĂšne. Elle raconte la vie d’un couple de sa rencontre Ă  sa sĂ©paration. Cette histoire dansĂ©e se dĂ©roule sous les yeux des spectateurs mais aussi sur leur smartphone oĂč des Ă©changes entre les deux protagonistes leur sont envoyĂ©s. C’est un spectacle intime que nous jouons devant dix personnes au plus et toujours dans des endroits insolites.

  • Par quel moyen les spectateurs utilisent-ils leur smartphone pour suivre votre piĂšce ?

Nous invitons les spectateurs Ă  tĂ©lĂ©charger l’application KalliĂłpĂȘ . Elle permet au public de suivre “LOVE. pas Ă  deux” de façon immersive avec l’ajout de musique et surtout d’échanges WhatsApp qui rythment la piĂšce.

  • Vous jouez votre piĂšce trĂšs prochainement au KB


Oui, tout Ă  fait. Nous jouons “LOVE. pas Ă  deux” dans le cadre de l’évĂšnement NumĂ©riKB ce samedi 9 mars. Cinq reprĂ©sentations sont prĂ©vues entre 15h et 16h20. Le public sera Ă  l’intĂ©rieur de la mĂ©diathĂšque l’Écho et nous jouerons le spectacle sur la place Jean-Baptiste ClĂ©ment. Cette barriĂšre physique est importante car elle permet au spectateur une prise de distance. Pensez Ă  vous inscrire en nous contactant au 06 86 07 37 06 ou par e-mail love.pasadeux@gmail.com

  • Et pour la suite, vous avez d’autres projets ?

La prochaine crĂ©ation de la compagnie est encore au stade des idĂ©es. Mais j’ai la volontĂ© de poursuivre dans la direction de “LOVE. pas Ă  deux” avec une piĂšce en dehors des scĂšnes classiques. L’apport du numĂ©rique est un champ immense Ă  explorer en laissant par exemple le choix du scĂ©nario aux spectateurs.

Compagnie Societat Valentinas

Contact : Arianna F. GrossocordĂłn
Email : love.pasadeux@gmail.com
Instagram : @LOVE.pasadeux
Facebook : https://www.facebook.com/

 crédit photo :  Guendalina Flamini

Vie associative
Maison de la Citoyenneté et de la Vie Associative (MCVA)
Annuaire des associations
La fĂȘte de la ville

Le kiosque