Plus vert l’avenir

Aménagement phare pour l’attractivité de notre ville et pour le cadre de vie des Kremlinois, le Ruban Vert va se concrétiser en 2018 

L’avenir du Kremlin-Bicêtre se dessine… en vert. Projet d’aménagement très attendu par les Kremlinois, le Ruban vert vise à créer une « coulée verte » à travers la ville en vue de relier ses différents quartiers par une promenade végétalisée, qui s’étendra du nord au sud, du parc Kellermann, à Paris, jusqu’au parc départemental des Coteaux, à Arcueil et Gentilly. Ce projet majeur, sur lequel la municipalité travaille depuis 2014, répond à différents enjeux pour améliorer notre cadre de vie. À terme, il s’agit de créer un axe structurant basé sur un réseau d’espaces verts et sur le réaménagement de plusieurs espaces publics existants. L’objectif est de redonner une place de premier plan à la végétation dans la ville et d’offrir de nouveaux espaces de respiration, plus ouverts et plus qualitatifs. Si par sa position géographique, aux portes de Paris, notre ville se caractérise par une forte densité urbaine, elle est aussi jalonnée de divers espaces verts et squares. L’un des principaux enjeux est de favoriser les circulations douces à l’intérieur de la ville et les liens entre ses différents quartiers et les communes voisines. La création de ces nouveaux lieux de vie s’inscrit dans la continuité des aménagements réalisés ces dernières années sur la rue Gabriel Péri et les avenues Charles-Gide et Fontainebleau qui ont contribué à donner un nouveau visage au Kremlin-Bicêtre.

Des réalisations concrètes dès 2018…

Plusieurs projets inscrits dans le Ruban vert vont voir le jour dans les semaines et les mois à venir.
Extension du parc Pinel
Légèrement retardé en raison des intempéries, le chantier d’extension du parc Pinel est sur le point de s’achever. Travaillé l’an dernier en concertation avec les habitants, l’aménagement d’une parcelle en friche de 800 m2 appartenant à l’hôpital, et située dans la continuité du parc existant, a été lancé en janvier. Dès le printemps, les Kremlinois pourront profiter de ce nouvel espace de détente végétalisé, avec notamment une prairie fleurie, des transats et un boulodrome.

Aménagement de la place Jean Jaurès

Parallèlement, l’aménagement de deux nouvelles aires de jeux pour enfants avec un mobilier adapté et sécurisées par une clôture sur le parvis de la Mairie a débuté au mois de février. Cette réalisation vise à compenser la fermeture temporaire du square Jules-Guesde, en raison de travaux indispensables au prolongement du métro de la ligne 14, qui à terme sera intégralement réaménagé. Outre les jeux, le projet prévoit également un aménagement paysager de qualité avec la réfection des jardinières de part et d’autre de l’entrée de la mairie et la création de nouvelles ambiances végétales. La fin de ce chantier est prévue pour la fin mars.

Réaménagement des espaces extérieurs de la résidence des Martinets

Enfin, le réaménagement des espaces extérieurs de la résidence des Martinets a débuté le mois dernier avec l’abattage de plusieurs arbres malades et les premiers travaux de terrassement. Ce projet prévoit, entre autres, la création d’aménagements paysagers (jardin d’ombre, végétalisation de façades, plantation d’essences favorables à la biodiversité…), d’une placette urbaine avec des bancs, de deux aires de jeux pour enfants, d’un espace de détente et d’un équipement dédié à l’entraînement de rue le long du city stade qui fera lui aussi l’objet d’une rénovation. La fin des travaux devrait intervenir avant l’été.

… et dans les années à venir

La création d’un parc urbain de centre-ville

Lancée le 25 novembre dernier à l’occasion d’un atelier collaboratif avec les Kremlinois, une réflexion est actuellement en cours autour de la création d’un nouveau parc urbain de 10 500 m2 au niveau des deux terre-pleins situés de part et d’autre de l’entrée historique de l’hôpital et sur la place de la République. Le projet a été confié à un paysagiste qui travaille actuellement sur une esquisse. L’enjeu est de reconfigurer ce site en vue de créer un espace unique, plus qualitatif, et de dévier la rue du général- Leclerc afin de favoriser la circulation piétonne à cet endroit. À cet effet, une étude d’impact sur la circulation a été réalisée pour valider différents scénarios. Le projet prévoit également de créer de nouvelles ambiances végétales, afin de mettre davantage en valeur l’ensoleillement et de favoriser la diversité des usages avec des aménagements adaptés aux plus grand nombre. Le démarrage des travaux est prévu pour la fin de l’année 2018.

À plus long terme, le Ruban vert prévoit la requalification de l’avenue Eugène Thomas, annoncée par le Département, la reconfiguration du square Walt Disney, la création d’un belvédère sur l’avenue Charles-Gide ainsi que la création d’un espace vert rue de Verdun-Lazare-Ponticelli, à côté de l’école Charles-Péguy. Sur ce dernier projet, les acquisitions foncières se poursuivent. Dans la continuité du Ruban Vert, le futur immeuble connexe à la gare du Grand Paris Express – « l’arbre habité » –, qui verra le jour à l’angle des rues Séverine et Gabriel-Péri, a été pensé pour favoriser la biodiversité et la qualité environnementale en vue d’offrir un cadre de vie végétalisé aux habitants du quartier.

Un projet environnemental par et pour les Kremlinois

À travers la réalisation du Ruban vert, la municipalité a fait le choix de s’engager dans une approche environnementale innovante et dans une démarche exemplaire de développement durable de l’espace public qui se traduira notamment par une gestion écologique des eaux de pluie et de ruissellement (multiplication des espaces perméables en pleine terre, stockage des eaux, réduction de l’imperméabilisation des sols…). En outre, ce projet ambitieux permettra de développer une politique locale d’éducation à l’écologie à travers des activités scolaires et périscolaires. Au-delà de l’aspect purement environnemental, la municipalité mène une réflexion plus large autour de la complémentarité des usages des différents espaces – repos, détente, jeux, activités sportives, espaces canins, pistes cyclables… – afin de répondre aux besoins des différents publics. En outre, la Ville veille à intégrer l’ensemble des quartiers à ce projet global qui les connectera les uns aux autres et leur donnera une identité paysagère plus homogène. Par ailleurs, la création de nouveaux logements fixée par le Schéma Directeur de la Région Île-de-France nécessite la création de nouveaux espaces verts paysagers et récréatifs et de s’inscrire dans une logique durable d’amélioration du cadre de vie. Dans le prolongement de la démarche de co-construction du Projet de Ville et de la grande concertation « ADNkb – La Fabrique », le maire souhaite associer les Kremlinois à chacune des différentes étapes de Ruban vert – à travers des réunions publiques ou des ateliers participatifs – afin que chacun puisse proposer des idées et que les différents aménagements répondent aux attentes des habitants.

Ruban vert

Le kiosque